Angraecum

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Angraecinae.


Les 222 espèces qui composent le genre Angraecum, établi en 1804 par le Colonel Bory de St Vincent, présentent une grande diversité de taille et de forme, avec la plus grande orchidée africaine (A. infundibulare) et de nombreuses plantes naines; on les trouve depuis le niveau de la mer jusqu'à 2000 mètres d'altitude.

Cette diversité rend impossible une notice générale de culture bien que la plupart des espèces demandent une forte hygrométrie et une ombre modérée

Les inflorescences sont axillaires, en racème, et portent de nombreuses fleurs, qui sont souvent de couleur blanche, parfois jaune, verte ou ocre, en forme d'étoile et, durent généralement longtemps. Certaines sont parfumées et elles ont toutes un labelle concave avec un long éperon à sa base. Ce sont toutes des espèces à croissance monopodiale, sans pseudobulbe.

Il vaut mieux les cultiver en panier ou montées; elles ne sont pas trop difficiles, une fois que les racines sont bien développées. La plupart des espèces apprécient un léger repos plus frais et plus sec après la floraison.

Voir spécialement :


Origine du nom : Du Malais angurek désignant les orchidées épiphytes.

Distribution : Afrique tropicale, les Comores, les Seychelles, les Mascareignes et Madagascar.

Espèce type : Angraecum eburneum Bory 1804

Synonymes :

Angorchis Thouars 1809 Aerobion Kaempf. ex Spreng. 1826 Macroplectrum Pfitzer 1889

Bonniera Cordem. 1899 Lepervenchea Cordem. 1899 Pectinaria (Benth.) Cordem. 1899

Ctenorchis K. Schum. 1901 Monixus Finet 1907 Dolabrifolia (Pfitzer) Szlach 2007


Angraecum Veitchii

Actuellement disponible et en fleur. 40€

Angraecum sesquipedale Actuellement disponible 40€