Cypripedium

Prix de Cypripedium reginae 20 € par plants frais de ports et d'emballage en plus 9.20€ ; Cypripedium pubescens 20€ ; Ulla Silkens 25€;  Vickys Delight 30€ ;  fasciolatum 30€ ; reginae alba 30€; calceolus 35€; californicum 30€ ; flavum alba 30€ ; kentuckyense maxima 30€

Genre Espèces Tarifs
Cypripedium calceolus 35,00 €
Cypripedium californicum 30,00 €
Cypripedium fasciolatum 30,00 €
Cypripedium flavum alba 30,00 €
Cypripedium fomosanum 25,00 €
Cypripedium kentucky rose 25,00 €
Cypripedium kentuckyense 25,00 €
Cypripedium kentukiense maxima 30,00 €
Cypripedium macranthos 30,00 €
Cypripedium pubescens 20,00 €
Cypripedium pubescens pueblo 25,00 €
Cypripedium reginae 20,00 €
Cypripedium reginae alba 30,00 €
Cypripedium Ulla Silkens 25,00 €
Cypripedium Vickys Delight 35,00 €
Cypripedium Ulla silkens est un croisement de Cypripedium reginae X Cyp flavum. 
Cyp Vickys Delight est un double hybride ( Cyp Ulla  Silkens X Cyp reginae) 


Cypridepium reginae 

Origine USA, Canada

Le cypripède royal, Cypripedium reginae est la plus grande et la plus spectaculaire orchidée d’Amérique du Nord



Classification

Règne Plantae

Sous-règne Tracheobionta

Division Magnoliophyta

Classe Liliopsida

Sous-classe Liliidae

Ordre Orchidales

Famille Orchidaceae

Genre Cypripedium

Nom binominal

Cypripedium reginae

Walter, 1788




Période de floraison Avril, Mai Hauteur 70-100 cm

Exposition Mi-ombre Rusticité Très Rustique (<-30°C) Organe sous-terrain Rhizome Plantation Pleine terre, Massif, Sous-bois Sol conseillé Pauvre en matière organique et drainant (argex, perlite ou pierre de lave). Idéalement le substrat ne pourra pas se dessécher pendant l’été, mais devra être suffisamment drainant pour éviter tout excès d’eau durant l’hiver.

Habitat naturel Bordure de marais, prairie, versant boisé et mousseux, sol humide neutre ou calcaire.

Phase de croissance

Les nouvelles pousses de Cypripedium apparaissent en général au cours du mois d’avril; à l’exception des Cypripedium formosanum, plus précoces, qui émergent souvent dès le début du mois de mars et les Cypripedium reginae, plus tardifs. Une fois amorcée, la croissance de la végétation est très rapide; en 3 à 5 semaines le feuillage s’est épanoui. La floraison s’étend de fin avril à début juin. A la fin de l’été, le feuillage jaunit puis fane avant de disparaître complètement. Les Cypripedium entrent alors en dormance hivernale. Lorsque les feuilles sont complètement fanées, les tiges peuvent être coupées en conservant une hauteur de 5 cm. Prenez soin de ne pas endommager les éventuelles nouvelles pousses déjà présentes.

Au fil des années et des cycles successifs de croissance et de dormance, les Cypripedium se fortifient mais également se multiplient grâce à l’apparition annuelle de nouveaux rejets.

Dormance hivernale

Les cypripedium sont les orchidées vivaces les plus résistantes face au froid. La majorité des espèces, exception faite des Cypripedium formosanum, franchetti, et japonicum, résistent sans crainte à des températures inférieures à -30°C, -40°C.

Durant l’hiver, la plante persiste sous forme de rhizome et ne requiert aucune protection spéciale.

Plantation

Les Cypripedium sont les orchidées de jardin les plus exigeantes en ce qui concerne leur substrat. Si votre terrain est très compact ou argileux, nous vous conseillons de réaliser une poche de plantation. Creusez une cuvette d’environ 40 cm, recouvrez son fond d’une couche de drainage (pierre de lave ou cailloux fins) et remplissez-la par le substrat conseillé ci-après.

Les Cypripedium se plaisent dans les sols pauvres en matière organique et bien drainant. Il est conseillé d’aérer le sol à l’aide de substrat minéral (au moins 50%) tels que du sable, de l’argex, de la perlite ou idéalement de la pierre de lave (vulca). Comme matière organique, vous pouvez ajouter un peu d’écorce de pin finement broyée, un compost à base de feuilles ou de fibres de coco.

Il est important que les rhizomes des Cypripedium ne sèchent pas en été mais également qu’ils ne soient pas immergés en hiver. Les différents substrats minéraux assureront une bonne rétention d’humidité en été tout en favorisant un bon drainage durant l’hiver.

Exposition

Au jardin, nous conseillons d’installer les Cypripedium dans un endroit frais, ombragé ou semi-ombragé. Un ensoleillement aux heures les plus chaudes de la journée est à éviter.

Fertilisation et traitements anti-nuisibles

Les Cypripedium apprécient peu les fertilisants. Vous pouvez toutefois utiliser (avec modération) un engrais à libération lente tel que l’Osmocote. Celui-ci peut être appliqué au printemps lorsque les germes commencent à sortir de terre.

Si votre jardin est fréquemment envahi de limaces, nous recommandons vivement l’utilisation d’anti-limaces, au moins lors de l’émergence des nouvelles pousses au printemps. En effet, les jeunes germes de Cypripedium sont particulièrement attractifs pour ces nuisibles.